Les violences au travail

Les violences au travail

« Harcèlement moral ? » « Harcèlement sexuel ? » Des mots qui vous paraissent peut-être vagues, difficiles à définir, exagérés par rapport à une situation que vous vivez au travail. Pourtant, ils ont été clairement institués par la loi française comme délits et sont donc passibles de sanctions.

S’il devient pénible, voire impossible pour vous de pousser la porte de votre entreprise ou de votre bureau, si vous appréhendez de vous retrouver en présence de vos collègues ou de vos supérieurs hiérarchiques, vous êtes peut-être victime de violences au travail.
Les violences au travail peuvent se manifester de diverses façons. Apprenez à les reconnaître pour les combattre.

REPERER LES SIGNES

  • Votre supérieur hiérarchique vous impose des missions dont les autres ne veulent pas mais que vous acceptez par crainte d’être mise à l’écart ou licenciée et cette situation se reproduit de manière systématique.
  • Vous avez manifesté à votre supérieur hiérarchique votre envie d’évoluer dans votre travail, il a refusé d’en parler dans le cadre professionnel et insisté pour aborder la question dans un cadre privé.
  • L’un des vos supérieurs, l’un de vos collègues se permet des gestes déplacés.
  • Des collègues mettent vos capacités en doute tout en se permettant des réflexions machistes et des allusions sexuelles.
  • Votre supérieur ou vos collègues n’ont de cesse de vous dénigrer ou de vous faire perdre confiance en vous.
  • Vous êtes « mise au placard » depuis que vous avez refusé les avances d’un supérieur.

Le harcèlement est puni par la loi. Ne laissez pas la violence s’installer, réagissez !