Action égalité Femmes-Hommes, grande cause du quinquennat

Karine A. 20 ans. Victime de viols

Karine A, 20 ans. Victime de viols

C’était un cousin que j’aimais beaucoup. Il m’a proposé une ballade en montagne et nous sommes partis tous les deux. En fait de ballade il m’a emmenée dans une vieille grange et là, il m’a violée, a fait comme si j’étais sa chose, son objet.

J’ai eu beaucoup de mal à rentrer à la maison. En me voyant, ma mère était affolée et je lui ai finalement tout raconté.

C’est en appelant le numéro pour les victimes de violences sexuelles que les personnes à qui j’ai parlé m’ont donné la force de comprendre ce qui m’était arrivé, que j’étais moi-même une victime. Grâce à elles, petit à petite, j’ai enfin pu trouver les mots pour le dire. Aujourd’hui je m’en suis sortie et j’essaie de rendre un peu l’espoir que l’on m’a donné quand j’en avais besoin. Je travaille moi aussi dans une association qui aide les femmes victimes de violences à réapprendre à vivre.